InfosPolitique
Tendances

Etats-Unis : Donald Trump annonce son projet d’abolition du droit de sol.

Le président américain Donald TRUMP a annoncé, le 22 Octobre 2018, lors d’un meeting à Houston, au Texas son intention d’abolir le droit du sol. Cette annonce intervient à une semaine des élections de mi-mandat. Cette dernière estime ridicule que les enfants nés aux Etats-Unis de parents sans papiers bénéficient de la nationalité américaine.

« C’est ridicule, nous sommes le seul pays du monde où une personne peut venir, avec un bébé et ce bébé est citoyen américain pour 85 ans avec tous les bénéfices, c’est ridicule et cela doit cesser » a déclaré Donald Trump. Un simple décret présidentiel suffira pour remettre en cause le droit du sol.

Toutefois, Donald TRUMP n’est pas sans savoir qu’un tel texte serait immédiatement contesté devant les tribunaux ; celui-ci remettrait en cause le 14ième amendement de la Constitution qui qualifie de citoyen américain tout enfant né sur le territoire. Le vice-président Mike Pence en est conscient :

« Nous savons tous ce que dit le 14e amendement, mais la Cour suprême ne s’est jamais prononcée sur le fait que cet amendement s’applique ou pas aux personnes qui sont dans le pays illégalement. »

IMAGE : Djeins Aristote BAKALA

Le chef de la majorité à la Chambre, Paul Ryan, le chef de la majorité à la chambre a reconnu qu’il était impossible de modifier la Constitution par décret. Seulement, les républicains sont prêts à mener bataille jusqu’à la Cour suprême où ils détiennent désormais la majorité. Ils entendent faire valoir que cet amendement ne peut pas s’appliquer aux personnes illégalement présentes dans le pays.

Une semaine des élections de mi-mandat, cette déclaration de Donald TRUMP vise avant tout à mobiliser son électorat. Le président se présente comme le seul à même de lutter contre l’immigration clandestine, qu’il décrit comme un danger existentiel pour les Etats-Unis

Qu’il soit entendu en passant que se sont bien des Américains de souche qui ont semé la terreur ces derniers temps aux Etats Unis, que ce soit à Pittsburgh lors de l’attaque antisémite de samedi ou lors des multiples massacres au fusil semi-automatique commis au cours de l’année écoulée.

Le 14ième amendement remonte à 1868. La guerre de Sécession vient de se terminer, la Constitution change pour inclure les esclaves noirs et leurs descendants dans la communauté nationale. Grâce au 14e amendement qui stipule que « toute personne née aux Etats-Unis est citoyen des Etats-Unis », ils deviennent des Américains à part entière. Voilà comment ce texte en est venu à englober tous les enfants, quelle que soit la nationalité des parents et quelle que soit la manière dont ils sont entrés dans le pays.

Publicité
Mots clés
Montre plus

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Adblock détecté

Pensez à nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité.